Votre navigateur est obsolète !

Pour une expériencenet et une sécurité optimale, mettez à jour votre navigateur. Mettre à jour maintenant

×

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (2000-2005), titulaire de l'agrégation d'anglais (2003) et d’un doctorat d’études anglophones (2009), j'ai été pendant trois ans maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3. En septembre 2013, j'ai rejoint l'Université Paris Diderot – Paris 7, où j'enseigne à présent la civilisation nord-américaine.

Mes recherches se situent à l'intersection de l’histoire politique et culturelle des États-Unis. De 2005 à 2013, j'ai travaillé sur l'évolution des mouvements conservateurs au cours des XXe et XXIe siècles, publiant notamment des articles sur Irving Kristol, les créationnismes américains et les "netroots" conservatrices, ainsi qu'un ouvrage sur le mouvement Tea Party (Le Tea Party. Portrait d’une Amérique désorientée) aux éditions Vendémiaire en 2012. Depuis la fin 2013, j'enquête sur les liens entre carnaval et politique à la Nouvelle-Orléans. Ce travail devrait aboutir à la publication d'une histoire politique du carnaval louisianais.

Les 13-14 février 2015, j'ai organisé avec Maria Laura Reali (maître de conférences en civilisation latino-américaine) un colloque international sur "Carnaval et politique" à l'Université Paris Diderot (www.carnavaletpolitique.fr ). Cette manifestation donnera lieu à la publication d'un ouvrage sur les rapports entre carnaval et politique en Europe, dans les Amériques et dans les Caraïbes.

Contact

Situation professionnelle

En poste
Ouverte aux opportunités

Portfolios

Description

En France, la figure du conservateur américain nous semble familière : des femmes au foyer très croyantes, des cow-boys armés, des évangélistes délirants, des militants anti-avortement extrémistes... Ces visions caricaturales influencent notre jugement : l'émotion, l'indignation ou la moquerie qu'elles inspirent déforment notre regard et nous empêchent de voir un véritable mouvement social dans l'action de ces militants conservateurs.

À travers une série d'enquêtes et d'analyses, les auteurs de ce livre décryptent la culture conservatrice, ses références, ses modes d'action, les lieux et les motifs de son combat... Dans les talk-shows, les conseils d'école, les campus ou encore sur leurs lieux de travail, ces Américains se mobilisent contre les valeurs progressistes et l'héritage des années 1960 qui menacent leur vie privée. Les conservateurs américains possèdent une culture contestataire extrêmement dynamique, et c'est indéniablement l'une des clés qui expliquent leur succès électoral dans l'Amérique contemporaine.

Site web